Du nationalisme,
voilà ce qu’il faut à l’Ukraine

Laisser un commentaire